JE CHOISIS MON JOB

L’ère d’un emploi sacrificiel et acceptable est révolue.
Aujourd’hui, nous cherchons un job qui ait du sens pour nous et qui surtout nous rend heureux.

On en a marre ! Oui, mais marre de quoi ?

J’entends très souvent dire « j’en ai marre », « ras-le-bol de ce boulot », « je suis stressé(e) » …C’est décidé demain, je démissionne !

On a besoin d’air, de ne plus subir, de prendre du recul, un temps pour soi, … mais demain c’est l’inconnu et très vite l’on se rend compte combien il est difficile de trouver la bonne solution et son job idéal.

Choisir son job, ça s’apprend

Vous êtes sur le point de suivre un bilan de compétences.
Listez vos désirs professionnels et personnels. Analysez ce que vous aimez ou ce que vous n’aimez pas faire. Le contenu de votre fonction est-il en adéquation avec vos valeurs ? Les conditions (transports, horaires, ambiance, l’entreprise…), en accord avec votre choix d’équilibre entre votre vie pro et perso ? La rémunération, correspond-elle avec la qualité du travail fourni ?

Une reconversion radicale fait prendre de gros risques et on passe souvent de l’euphorie à l’anxiété. Et si on prenait un peu de temps pour analyser la situation ? Un temps d’introspection pour faire la différence entre le ras-de-bol d’une situation ou un réel dégoût pour les tâches inhérentes à votre métier.

Trop souvent, on croit que le désir de reconversion est lié à l’insatisfaction professionnelle alors qu’il suffit tout simplement d’un jobcrafting.
C’est le pouvoir de réenchanter son travail, sans changer de boulot. Vous pouvez exercer le même métier dans un autre environnement de travail qui sera mieux adapté à votre personnalité. Vous lancer en tant qu’indépendant ou dans l’entrepreneuriat.

Le concept du Job Crafting repose sur 3 grands axes de la motivation professionnelle :

  • La perception de son travail,
  • les tâches et activités,
  • les relations avec les autres.

C’est assez logique ! Qu’est-ce qui fait que l’on a de la satisfaction et du plaisir au travail (et donc de la motivation) ?

  • Le fait de voir le sens qui y est donné, son utilité et l’impact de nos actions sur les autres et le monde
  • Le contenu des nos missions au quotidien (niveau de challenge, possibilité d’apprendre et de progresser, son engagement et responsabilité…)
  • Et les personnes avec lesquelles on interagit (tout le monde a déjà vu la différence de motivation au travail dans une équipe où on se sent bien et une où l’ambiance est déplorable).

« Aujourd’hui, on ne veut plus réussir dans la vie mais réussir sa vie. »
En décidant de ne plus subir et en étant conscient de son pouvoir d’agir.

Pourquoi un coach ?

Pour retrouver du sens, du plaisir dans son activité, de la motivation, on n’est pas obligé de tout abandonner. On peut devenir « L’artisan de son propre plaisir au travail »

Un coach professionnel vous accompagne à prendre conscience de ce que vous souhaitez changer dans votre vie professionnelle ou personnelle dans le but de faciliter le processus de changement qui vous permettra d’atteindre vos objectifs et de surmonter vos difficultés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.